Se former dans le domaine de la santé au travail

Dialectica est déclaré Organisme de Formation sous le n° 82 42 03124 42 auprès du Préfet de la région Rhône Alpes et Datadocké.

Conduire une intervention de prévention des risques psychosociaux au travail

Intégrer la santé au travail dans ses pratiques de management.

Intégrer la santé au travail dans ses pratiques de pilotage

Consultations Souffrance et Travail

Les consultations Souffrance et Travail sont des espaces de soutien psychologiques pour des personnes en situation de souffrance au travail.

De leur propre initiative, sur orientation du médecin du travail ou du médecin généraliste ou proposé par les représentants de l’entreprise, les entretiens à visée de soutien psychologique restent strictement confidentiels.

L’entretien clinique nécessite:

  • Une écoute compréhensive, mais non compassionnelle.
  • Du temps, car un même entretien peut avoir des visées multiples: comprendre, contextualiser, prendre en charge.
  • Un déroulé spécifique

L’entretien permet de sortir de l’interprétation psychologisante (deux agents qui ne s’entendent pas, un supérieur pervers narcissique..) et donc du registre accusatif, pour s’intéresser au travail. La dégradation des relations, de l’organisation du travail, de la santé du professionnel fournissent des éléments permettant de comprendre sa situation.

Il vise le soutien, la redynamisation ou le développement des ressources de la personne et l’aide à la résolution des problèmes. Il est entendu que l’accompagnement est conçu comme un appui bref, orienté – autant que faire se peut – sur la recherche de solution concrètes.

L’entretien doit donc aussi permettre de reconstituer :

  • Le contexte et l’environnement professionnel de la personne.
  • Son parcours professionnel, sa mission, son travail.
  • La chronologie de sa situation de travail (bascule entre vécu de conditions de travail « normales » et vécu de conditions de travail anormales quant à l’accomplissement de soi)
  • Les événements de vie pouvant être responsables de la décompensation en lieu et place du travail.
  • L’identification du tableau clinique spécifique.

Réaliser un diagnostic de prévention des risques psychosociaux au travail

Les interventions en prévention des risques psychosociaux mettent au coeur du débat le travail et tous les acteurs peuvent se retrouver autour de ce projet.

Ces interventions s’articulent autour de 2 grands temps :

  • une phase de diagnostic et d’évaluation des situations de travail
  • une phase de co-construction des perspectives de changement (plan d’actions)

Lors des phases de diagnostic (ou d’évaluation), nous nous appuyons sur des méthodes en Sciences Sociales qualitatives (entretiens semi-individuels, entretiens collectifs, espaces de discussion) et/ou quantitatives (questionnaire Woccq – Habilitation par l’Université de Liège).

L’accompagnement au plan d’actions et au changement se fera avec les personnes concernées par la résolution du problème en respectant les potentiels du contexte.

Les démarches se veulent participatives en faisant intervenir les différents acteurs pertinents : direction, représentants du personnel, managers, professionnels de terrain, ….

Réaliser un bilan de compétences

Le bilan de compétences permet d’accéder à un poste plus intéressant, de changer de secteur d’activité, de trouver un cadre de travail qui nous correspond mieux ou tout simplement de retrouver un emploi.

Dans un cadre réglementé, les bilans de compétences chez Dialectica se font exclusivement en face à face dans une intention de sur-mesure. L’accompagnement est personnalisé avec une intervenante expérimentée.

Mettre en place de l’Analyse de la Pratique Professionnelle

Les dispositifs d’analyse de la pratique professionnelle s’adressent aux équipes de professionnels, aux cadres intermédiaires et aux cadres de direction des structures du secteur médico-social, social, de la santé ainsi qu’aux professionnels de la petite enfance.

Chaque dispositif est à créer en fonction des institutions, des contextes et de la nature des demandes. Ce travail en amont avec les commanditaires permet de poser le cadre de l’analyse de la pratique professionnelles : durée, rythme, présence, place de la hiérarchie, etc. Il permet d’éviter l’écueil contre-productif qui consiste à créer un dispositif thérapeutique individuel et collectif « entendu » comme solution miracle à tous les problèmes institutionnels.

L’analyse de la pratique professionnelle comporte une dimension formative aidant à la construction de l’identité professionnelle et au renforcement de la professionnalité individuelle et collective.

Ces temps de parole et d’élaboration groupale autour de situations d’accompagnement ayant besoin d’être transformées dans leur vécu d’impuissance et dans les tentatives de solution mises en place permettent aux professionnels d’appréhender de nouveaux axes de travail.

L’analyse de la pratique professionnelle est une démarche accompagnée et instrumentée par des savoirs et des outils d’analyse. Nos outils d’analyse sont pluriels : psychodynamique, psycho-sociologie et systémique.